Accueil  >  Consolidation de l’Etat de droit

Consolidation de l’Etat de droit

Par la Déclaration de Bamako, les pays et gouvernements signataires ayant le français en partage, proclamant que « Francophonie et démocratie sont indissociables », ont pris un certain nombre d’engagements relatifs à la Consolidation de l’État de droit. Ceux-ci portent notamment sur le renforcement des capacités des institutions de l’État de droit, sur le renouveau de l’institution parlementaire, sur l’indépendance de la magistrature et la qualité de la justice, sur le principe de transparence comme règle de fonctionnement des institutions, sur le principe et le contrôle des institutions par des instances impartiales ainsi que sur le soutien des institutions relatives à l’intégration et la coopération régionales.

: : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : Délégation à la Paix, à la Démocratie et aux Droits de l'Homme : : : : : Contact : : : : : Charte éditoriale : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :